Les incontournables 2019 de notre libraire Andrew Brisson (Librairie Morency)

Découvrez quelques coups de coeur de notre libraire Andrew Brisson.

Kuessipan

Naomi Fontaine

Date de parution : Juin 2013

Éditeur: MEMOIRE D'ENCRIER

Premier roman d'une jeune femme de vingt-trois ans qui rappelle par la puissance de son écriture quelques grands noms de la littérature autochtone comme Tomson Highway, Scott Momaday. Naomi Fontaine rejoint les grandes voix humaines. Kuessipan est un livre bouleversant qui nous fait découvrir le quotidien sur une réserve innue. C'est avec la grâce et la justesse d'une langue éblouissante que l'auteure Naomi Fontaine évoque cette réalité. Kuessipan : mot innu signifiant « à toi » ou « à ton tour ». Ce sont des lieux, des visages connus et aimés. Des chasseurs nomades. Des pêcheurs nostalgiques. Des portraits. Des vies autour d ...
Voir le panier

Je suis une maudite sauvagesse

An Antane Kapesh

Date de parution : Août 2019

Éditeur: MEMOIRE D'ENCRIER

An Antane Kapesh signe un réquisitoire accablant contre les Blancs : « Quand le Blanc a voulu exploiter et détruire notre territoire, il n'a demandé de permission à personne, il n'a pas demandé aux Indiens s'ils étaient d'accord. »
Voir le panier

Le naufrage des civilisations

Amin Maalouf

Date de parution : Février 2019

Éditeur: GRASSET

Il faut prêter attention aux analyses d'Amin Maalouf : ses intuitions se révèlent des prédictions, tant il semble avoir la prescience des grands bouleversements de l'Histoire. Il s'inquiétait il y a vingt ans de la montée des « identités meurtrières » ; il y a dix ans du « dérèglement du monde ». Il nous explique aujourd'hui pourquoi toutes les aires de civilisation sont menacées de naufrage.Depuis plus d'un demi-siècle, l'auteur observe le monde, et le parcourt. Il était à Saigon à la fin de la guerre du Vietnam, à Téhéran lors de l'avènement de la Répu ...
Voir le panier

Bâtons à message Tshissinuatshitakana

Joséphine Bacon

Date de parution : Mai 2009

Éditeur: MEMOIRE D'ENCRIER

Bâtons à message / Tshissinuashitakana de Joséphine Bacon. « Innue, Joséphine Bacon est une poète innée. Celle qui veut bien qu'on l'appelle aussi Bibitte part et parle de cette page primordiale : chaque être - qu'il soit pierre, arbre, oiseau ou humain - est un mot vivant de la langue de la Terre. S'il vit, c'est qu'il est déjà dit, prononcé, depuis bien avant lui. Tous les Manitous, les vrais, ceux qui ne passeront jamais à la télé, sont là, convoqués tour à tour par leurs noms et pour leurs puissances innumérisables. Joséphine est cette femme de parole vra ...
Voir le panier

Les écrivements

Matthieu Simard

Date de parution : Septembre 2018

Éditeur: ALTO

Les traces de pas dans la neige finissent toujours par disparaître, comme des souvenirs qu'on est forcé d'oublier, soufflés par le vent ou effacés par le soleil. Celles de Suzor, parti un soir de décembre 1976, n'existent plus depuis longtemps. Pourtant, Jeanne les voit encore chaque jour par la fenêtre du salon.Pendant quarante ans, elle s'est promis de ne jamais le chercher, mais lorsqu'elle apprend qu'il est atteint d'alzheimer, sa promesse ne tient plus : elle doit retrouver Suzor avant qu'il oublie.Dans un Montréal enneigé, aidée par une jeune complice improbable, Jeanne retracera ...
Voir le panier

Contre le colonialisme dopé aux stéroïdes : le combat des Inuits

Zebedee Nungak , Denys Delâge , Tagak Curley

Date de parution : Février 2019

Éditeur: BOREAL

Pour les Québécois, le projet hydroélectrique de la Baie-James, lancé en 1971, a marqué le point culminant de la Révolution tranquille. C'était la prise de possession, physique et symbolique, de l'ensemble du territoire sur lequel le peuple du Québec était destiné à connaître enfin son plein épanouissement. Et si ce grand projet avait un côté sombre ? Et si, en affirmant notre langue, notre culture et notre emprise sur le territoire, nous avions été sourds et aveugles à l'attachement d'un autre peuple à sa langue, à sa culture et au territoire que ses ancêtres occupaient depuis des millénaires ? Cho ...
Voir le panier

Lettres au frère Marie-Victorin : correspondance sur la sexualité

Marcelle Gauvreau

Date de parution : Septembre 2019

Éditeur: BOREAL

La publication, en 2018, des Lettres biologiques de Marie-Victorin visait à faire connaître la réflexion de ce grand penseur sur la sexualité humaine. Elle se voulait une contribution à l'histoire de la sexualité au Québec pendant l'entre-deux-guerres de même qu'à l'histoire de la vie religieuse. La réception très positive et même enthousiaste de ces lettres d'une grande qualité intellectuelle, historique, mais également littéraire a aussi contribué à faire découvrir les qualités personnelles de la correspondante et confidente de Marie-Victorin, Marcelle Gauvreau. Le titulaire des droits des lettres sur la physiologie et la psychologie de la sexualité hum ...
Voir le panier

En chaloupe dans l'crushed stone

Alexandre Deschênes

Date de parution : Avril 2019

Éditeur: DE L'ECROU

Débridée, clamante et mutine, la poésie d’Alexandre Deschênes est atteinte de bruxisme, cherche à agencer chaises et tables du mieux qu’elle le peut, compte ses rations et grafigne des questions dans le béton, parle franc, en porte-à-faux.
Voir le panier

Aalaapi : faire silence pour entendre quelque chose de beau

Date de parution : Novembre 2019

Éditeur: ATELIER 10

Depuis leur village du Nunavik, dans la cuisine de leur petite maison, Hannah et Niap écoutent la radio. Source interrompue de musique, d'information et de lien social entre les membres de la communauté, la voix des ondes est le personnage principal de la pièce. C'est d'elle que proviennent les témoignages de cinq jeunes femmes, dont la vie est partagée entre le sud du Québec et le Grand Nord.  Un texte sensible et poétique qui s'appuie sur l'expérience de la radio comme sur celle de la scène pour faire entendre et vivre le Nord à tra ...
Voir le panier

Mangeurs de pemmican

Marylin Dumont

Date de parution : Octobre 2019

Éditeur: HANNENORAK

À une relecture poétique de l'histoire à travers les yeux de Louis Riel, de Gabriel et Madeleine Dumont, se greffent des poèmes sur le bison, l'art sensible du perlage, le chariot de Red River, les langues mitchif, française et crie, que parlaient les ancêtres de Marilyn Dumont. Mangeurs de pemmican témoigne de la force vive de la diversité des identités culturelles plutôt que de ses fragilités.
Voir le panier
X

Navigation principale

Type de livres