On n'oublie jamais rien : le génocide comme je l'ai vécu

Éditeur HURTUBISE
Paru le
Papier ISBN: 9782897813130
Numérique - Epub Protection: filigrane ISBN: 9782897813598
Numérique - Pdf Protection: filigrane ISBN: 9782897813581
Pas en inventaire. Sur commande : Délai de 5 à 14 jours

Le génocide commence le 7 avril 1994. L'inconcevable boucherie gagne rapidement le pays entier. Presque toute la famille de Marie-Josée Gicali est aussitôt tuée, mais cette dernière réussit à échapper au massacre, ne devant sa survie qu'à d'invraisemblables concours de circonstances. Grièvement blessée mais soutenue par des amis, elle survit pendant des semaines dans un état d'hébétude totale. Plus tard, elle retrouve un parent, miraculeusement épargné. Après l'hécatombe, la vie reprend peu à peu ses droits dans un Rwanda dévasté. Marie-Josée s'y démène pour subsister d'un jour à l'autre. Un programme d'études à l'étranger lui donne la chance de refaire sa vie ailleurs, au Québec, où elle vit aujourd'hui depuis 20 ans. Le récit ne plonge pas d'emblée dans le drame, mais nous y prépare en offrant une mise en contexte de la vie au Rwanda et du quotidien de la famille de l'auteure avant le déchaînement des violences. On découvre ainsi que la tragédie survenue en 1994 couvait depuis déjà plusieurs décennies, ses racines remontant à l'invention pure et simple - par les colonisateurs - de deux « races », les Hutu et les Tutsi qui, à l'origine, étaient de simples groupes sociaux. Un témoignage à la langue sobre qui rend avec émotion l'incompréhension de la haine et de la cruauté que des êtres humains ont exercées contre leurs semblables, ce printemps-là, au Rwanda.

Les libraires craquent

  • Commenté dans la revue Les libraires par Émilie Bolduc, librairie Le Fureteur

    Cela fait déjà vingt-cinq ans que l’une des pires tragédies dans l’histoire de l’humanité a eu lieu. Bien sûr, il y a eu plusieurs récits sur le génocide du Rwanda et ils ont tous su nous bouleverser. Dans ce livre, Marie-Josée Gicali nous présente sa propre histoire avec une résilience qui caractérise bien souvent les victimes de ce drame. J’ai particulièrement apprécié la mise en contexte au début du livre. L’auteure nous présente le Rwanda de son enfance avec toutes ses beautés et ses légendes. Elle nous le présente avec amour et espoirs malgré toutes les violences que son pays vivra par la suite. Bien que nous croyions tout savoir sur cette tragédie, il reste encore trop de silence à faire éclore. La préface est écrite par Alain Stanké qui a aussi réalisé un excellent documentaire sur le génocide rwandais. Il est vrai qu’on n’oublie jamais rien et ce souvenir permettra peut-être de ne pas répéter l’innommable…

Vous aimerez peut-être...

X

Navigation principale

Type de livres